Pratiquer l’art de la rencontre…

« Le système éducatif devrait enseigner que la connaissance s’accompagne du doute, qu’une opinion n’a de signification que par la remise en question qui l’accompagne. Vivre nécessite de prendre parti, d’agir en choisissant une direction, mais il faut accepter que les convictions justifiant ces choix soient révisables et surtout soient ouverts à la critique. »                

                Albert Jacquard.

L’éducation est semblable à un art ; elle progresse en provoquant des rencontres toujours nouvelles.

En cette rentrée 2016, notre établissement peut faire état de nombreux éléments « positifs » : des taux de réussite très satisfaisants aux examens et concours, des effectifs importants, une équipe pédagogique et éducative motivée et des locaux régulièrement entretenus et en partie rénovés durant la période estivale afin d’accueillir au mieux les acteurs de cette nouvelle année scolaire.

Peut-on, pour autant, se satisfaire de ces constats, dans un contexte politique, économique et social porteur d’inquiétudes. Notre école prend place dans cet environnement, ce n’est pas une « école citadelle » mais bien une « école carrefour ». Elle n’est ni coupée ni isolée du monde dans lequel elle prend place et pour lequel elle prépare les jeunes qu’elle accueille à y être acteurs demain…

Dans ce contexte « anxiogène », l’établissement a mis en place des mesures de contrôle accrues, en lien avec les responsables institutionnels, conformément aux consignes communiquées.

Mais la démarche principale demeure d’ordre éducatif et nécessite une collaboration étroite et un discours commun de la part de la famille et de l’école, au travers d’un message de vigilance mais aussi d’espérance…

« Nos sociétés font l’expérience, comme cela n’est jamais arrivé auparavant dans l’histoire, de processus d’interdépendance mutuelle et d’interaction au niveau mondial, qui, s’ils comprennent aussi des éléments problématiques ou négatifs, ont pour objectif d’améliorer les conditions de vie de la famille humaine, non seulement dans ses aspects économiques, mais aussi dans ses aspects politiques et culturels. Du reste, chaque personne appartient à l’humanité et partage l’espérance d’un avenir meilleur avec toute la famille des peuples. »                            

       Pape François.

Que ces paroles de notre Pape fassent écho en chacun d’entre nous au seuil de cette année scolaire nouvelle.

Pierre Pellé,

Chef d’établissement.

Publicités